Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LIBRAIRIE MOTS ET CIE

PASSION POLAR ...

16 Juillet 2017 , Rédigé par Le libraire Publié dans #RENTREE LITTERAIRE 2017

LA VEILLE DE PRESQUE TOUT

Victor Del Arbol

(Actes Sud)

 

Violence quotidienne et fantômes du passé.

Un roman choral qui mêle plusieurs histoires tout en nouant entre elles  époques, bien et  mal, haine et  quête de rédemption. L’inspecteur Germinal Ibarra a été transféré 3 ans auparavant dans un commissariat de sa Galice natale après avoir brillamment résolu l’affaire de la jeune disparue de Malaga, Amanda Malher, petite-fille d’un riche industriel. Emporté par sa rage, Ibarra a tué le meurtrier pédophile. Le voilà appelé par l’hôpital de La Corogne au chevet d’une femme grièvement blessée. Elle ne veut parler qu’à lui et il peine à la reconnaître. Il s’agit d’Eva, la mère d’Amanda, qui a fui le passé sous une fausse identité. Dans un sombre compte à rebours, le récit des événements qui l’ont conduite à ce triste état fait écho à l’urgence, au pressentiment qu’il pourrait être encore temps d’éviter un autre drame. Mais peut-on se détacher de son passé ? La vengeance  permet-elle d’effacer ce qui a été gravé dans la chair et les mémoires ?

AVIS DU LIBRAIRE : Une plume hors du commun ou l’abjection des actes et noirceur des âmes sont  presque poétiques ! Prix ­Nadal, (équivalent du Goncourt) en Espagne.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article