Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LIBRAIRIE MOTS ET CIE

Articles récents

Du côté de Canaan

23 Septembre 2012 , Rédigé par Mots et Cie Publié dans #LES VALEURS SÛRES

                       DU COTE DE CANAAN

                                            Sebastian Barry

                                                  (Gallimard)

 

du-cote-de-canaan.jpg L’histoire de Lilly Bere.

 Lilly Bere est une vieille dame de quatre-vingt neuf ans, sa vie a été bien remplie. A présent seule, et parce qu'elle estime en avoir assez vu, elle envisage de se suicider. Avec sourire, elle se souvient de son enfance irlandaise, de son exil américain, de ses errances et des hommes qu'elle a aimés. Elle raconte son père, solide et courageux policier dans une Irlande déchirée. Son frère adoré mort à la guerre de 40. Sa traversée clandestine vers le Nouveau Monde avec Tadg, membre de l’IRA fuyant une sentence de mort et qui allait devenir son mari. Le séduisant et énigmatique Joe, son second mari avec lequel elle croit enfin toucher le bonheur du doigt, jusqu'à une explosion pendant laquelle il disparaît. Ed, son fils chéri que le Vietnam brisera,  Monsieur Nolan son ami, et puis Bill son petit-fils qui vient de mourir tragiquement, dernier maillon des sacrifiés.

 Beaucoup d’élégance et de charme dans le récit de cette vieille dame qui accepte son destin avec une lumineuse sérénité mais maintenant le désir de descendre en marche.

 

 

Avis du libraire : Tour à tour joyeux et déchirant, d'une infinie douceur et d'une grande violence, un vrai beau roman.

 

 

Les Désorientés

17 Septembre 2012 , Rédigé par Mots et Cie Publié dans #LES VALEURS SÛRES

 

                    LES DESORIENTES
                                     Amin Maalouf
                                                 (Grasset)

les desorientesAdam, historien reconnu, exilé depuis une trentaine d’année à Paris, a toujours refusé de revenir au Liban. Il voit son  passé  ressurgir quand un ancien ami de jeunesse lui téléphone en pleine nuit. Resté au pays natal, Mourad est à l’agonie et souhaite le revoir une dernière fois. Adam prendra le premier avion mais arrivera trop tard. Hébergé  chez une vieille amie, Sémiramis, il consulte de vieilles correspondances et ouvre la malle des souvenirs. C’est le retour physique et intérieur d’Adam au pays de sa jeunesse, du temps béni d’avant la guerre. Naïm,  Bilal, Albert, Ramzi,  Ramez, Tania et Sémiramis, formaient ce groupe multiconfessionnel qui avait rêvé d’un pays différent où la cohabitation aurait été facile. Exilés aux quatre coins du monde ou restés au pays, tous ont pris des chemins différents. La guerre les a séparés et la religion les a éloignés dans un monde qu'ils ne reconnaissent plus. A la mémoire des disparus, Adam va organiser les retrouvailles des vivants, ceux qui composaient à l’époque "Le cercle des Byzantins". En quête de sa vérité, Adam nous livre une réflexion profonde sur la situation géopolitique, sur le monde passé et celui à venir, sur l’intégrisme comme cause de conflit ou refuge consolateur, le tout servi par une écriture toute en retenue.


Avis du libraire : Empreint de nostalgie, ce livre est une ode magnifique au Liban disparu. A lire absolument.

Le monde où nous vivons...

3 Septembre 2012 , Rédigé par Mots et Cie Publié dans #LES VALEURS SÛRES

                       RUE DES VOLEURS
                            Mathias Enard
                                  (Actes Sud)

rue-des-voleurs.jpg  De l’aventure tragique du monde d’aujourd’hui.
 
Le narrateur, Lakhdar, jeune marocain de Tanger, regarde partir les ferries qui vont vers l’autre côté du détroit et il rêve. Avide de liberté, il la trouve dans des romans de série noire en français. Il attend l’âge adulte en lorgnant les seins de sa cousine Meryem. C’est avec elle qu’il va “fauter”, une fois et une seule. On les surprend : les coups pleuvent et son père le jette dehors. Commence alors une vie d’errance où il fait l’apprentissage de la rue, des nuits dans les chantiers ou dans les recoins des médinas et des mosquées. Recueilli par le cheikh Nouredine, il fait office de libraire pour un groupe d’islamistes radicaux. Il travaille ensuite sur un ferry, et puis l'Espagne, et puis l'amour. Pris en tenaille entre deux mondes l’un qui le fait fuir et l’autre qui le rejette, la vie de ce Candide sera ponctuée de péripéties diverses sur fond de révolution arabe et de crise européenne. Il lui faudra toute la naïveté et l’énergie de la jeunesse pour traverser ce véritable champ de bataille et puis aussi les livres, beaucoup de livres qui restent à jamais la seule façon de combattre l’obscurantisme.
Avis du libraire : Un roman émouvant, qui secoue, qui révolte. Un roman à vif et sur le vif. A lire absolument !

Candeur et perversion...

3 Octobre 2011 , Rédigé par Mots et Cie Publié dans #LES VALEURS SÛRES

                  LES OREILLES DE BUSTER

                             Maria Ernestam

                                        ( Gaia)  

les-oreilles-de-buster.jpg   "J'avais sept ans quand j'ai décidé de tuer ma mère. Et dix-sept ans quand j'ai finalement mis mon projet à exécution. "

 

 C'est que Eva confie au carnet que lui a offert sa petite-fille pour ses cinquante-six ans. Eva vit dans une petite ville suédoise, apparemment en paix avec elle même et avec les siens, son compagnon Sven et ses amies, Gudrun ou Petra. Retraitée paisible, elle aime le jardinage et les roses « Peace » qu’elle cultive avec amour.Un cadre enchanteur pour nous livrer peu à peu les secrets d'une  petite fille souffrant d'une mère tyrannique et fantasque. Elle va aussi en profiter pour avouer par écrit quelques autres crimes car avant de mettre celui-ci à exécution, elle s'est un peu exercée...

On plonge avec délices dans ces mémoires tantôt amères tantôt tendres, et on se révolte devant le comportement ignoble de la mère d'Eva, pour laquelle on fournirait bien l'arsenic !

 

Avis du libraire : Un délicieux mélange de poésie et de perversité savamment dosée, additionné d’une pointe d’humour parfois très noir...A savourer !

Salaud ou héros?

17 Septembre 2011 , Rédigé par Mots et Cie Publié dans #LES VALEURS SÛRES

                 LIMONOV

                               Emmanuel Carrere

                                             (POL)

 

Limonov Qui est réellement le peu fréquentable Edouard Limonov ?

Portrait du sulfureux et controversé dissident russe, voyou, écrivain culte et extrémiste politique à l’idéologie douteuse.

Adolescent, né dans une famille pauvre en Ukraine, il choisit d’être un bandit, le meilleur moyen d’être un héros, même s’il faut le payer. Et il le paie, souvent. Vous lirez comment sont traités les adolescents délinquants à l'Est, dans les hôpitaux psychiatriques, à l’époque. Poète underground à Moscou sous Brejnev, il  émigre à New York où il est tour à tour clochard, puis valet de chambre d’un milliardaire à Manhattan. Nous le retrouvons  écrivain branché à Paris, puis soldat en ex-Yougoslavie et pendant la guerre de Bosnie, il  apparaît au côté du leader serbe, Radovan Karadzic, accusé de crimes contre l'humanité. Actuellement, dans le chaos de l’après-communisme en Russie, le voilà à 70 ans, vieux chef charismatique d’un parti de jeunes desperados. En bref,Limonov a eu plusieurs vies, et épousé tous les contraires.

 

Avis du libraire : Un vrai roman d’aventures qui passe de l’anecdote à la géopolitique pour nous conter une vie dangereuse et ambiguë qui se mêle à l’Histoire. Absolument passionnant 

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 50 > >>