Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LIBRAIRIE MOTS ET CIE

Articles avec #rentree litteraire 2017 tag

AU PAYS DES ADOS...

9 Juillet 2017 , Rédigé par Le libraire Publié dans #RENTREE LITTERAIRE 2017

REBELLES, UN PEU

Claire Castillon

(L’Olivier)

Au pays des ados

Histoires courtes d'adolescents en tout genre et avec tous types de problèmes. Que faire avec des parents hystériques ? À quel âge est-il normal de perdre sa virginité ? Comment réagir quand on reçoit par erreur un texto adressé par son père à une maîtresse ? Est-ce que fumer des pétards est mauvais pour la mémoire ?

 29 nouvelles pour photographier les adolescents qui se sentent incompris mais qui ont tant de choses à dire. Autant de mini-comédies qui tournent parfois au drame quand la solitude ou la mélancolie sont les plus forts.

 

AVIS DU LIBRAIRE : Un livre tendre, pétillant d’humour et parfois déchirant. A lire et relire pour voir le monde de l'adolescence sous un autre jour et … pour mieux le comprendre.

_______________________________________________________________________________

 

Ce livre m'intéresse, je le commande chez mon libraire: http://librairiemotsetcie.fr

____________________________________________________________________________

 

Lire la suite

LES MOTS DU LIBRAIRE

30 Juin 2017 , Rédigé par Le libraire Publié dans #RENTREE LITTERAIRE 2017

SPÉCIAL LECTURES D'ÉTÉ

L'imagination est la meilleure compagnie de transport

 … et la moins onéreuse !

Vous allez  pouvoir vous poser

sur la plage,

dans votre jardin

 ou au frais sur votre canapé

et

 ne plus penser qu’à vous évader

 … enfin livre !

 

Quelques idées pour voyager immobile ?

 

VOYAGE EN LITTÉRATURE FRANÇAISE

 

MARX ET LA POUPÉE

Maryam Madjidi

(Nouvel Attila)

C’est dans le ventre de sa mère que Maryam vit  les premières heures de la révolution iranienne. Six ans plus tard, elles rejoignent le père en exil à Paris. Après avoir apprivoisé la langue française et la magie des mots pour s’intégrer, dominé l’écriture pour faire renaître les fantômes laissés en Iran, et finalement se réconcilier avec sa culture double, langue maternelle et la langue de l’exil, elle pet enfin se forger une nouvelle identité.  Poignant, tendre, poétique et … politique

L’ÉTÉ DES CHAROGNES

Simon Johannin

(Allia)

 Titre et couverture annoncent la couleur : sombre. Récit âpre de la France sordide et rurale de La Fourrière, village de nulle part. Les gars y ont la gâchette facile, surtout quand ils boivent et c’est souvent. Le narrateur nous offre sa perception des choses, avec son regard d’enfant. Johannin ne cherche pas à se complaire dans l’abjection et ne voit pas de fatalité dans la misère sociale. L’adolescent  va s’émanciper de cet environnement pour toucher la lumière et sa langue va  évoluer au fil du roman pour atteindre de purs moments de grâce.

Un premier roman enthousiasmant.

L’ORDRE DU JOUR

Eric Vuillard

(Actes Sud) 

Une démonstration magistrale et grinçante des coulisses de l'Anschluss.

L'Allemagne nazie a sa légende : une armée rapide, moderne, dont le triomphe parait inexorable. Et si au fondement des premiers exploits de la glorieuse Wehrmacht entrant triomphalement en Autriche se dissimulait un immense embouteillage de panzers dû à une simple panne ?? … Étonnant non ?

Eric Vuillard parvient à chaque fois, avec une grande finesse, à nous ramener à nous-mêmes aujourd'hui !

 

STELLA COURFOU

Beatrix Beck

( Chemin de fer)

 

Les Éditions du Chemin de fer ont fait reparaître Stella Corfou (paru en 1988). Le texte est accompagné par les dessins de Florence Reymond.

D’une beauté diabolique, Stella Corfou est une femme libre, qui le clame haut et fort. Quand Antoine Leroy, employé de magasin, la rencontre aux Puces où elle est brocanteuse, il sait qu’elle deviendra sa femme. Il lui demande sa main, elle accepte. C’est l’amour fou, la vie folle, aussi belle que tragique, jusqu’à la déraison.  À l’un d’eux cet amour sera fatal, l'autre sombrera dans la folie. Roman caracolant et picaresque au style exubérant dont l’illustratrice se nourrit pour produire des images impétueuses et fantasques.

CROIRE AU MERVEILLEUX

Christophe Ono Dit Biot

(Gallimard)

 

César ne se remet pas de la mort de sa femme et décide d'en finir. Même la présence de son jeune fils n'arrive pas à le retenir. Mais une jeune femme sonne à sa porte et contrarie ses plans. Étudiante en architecture, grecque, blonde et cultivée, elle se dit sa voisine. Et nous voilà embarqués dans l’histoire d’une renaissance pleine de magie : parce que cette voisine amène beaucoup d’étrangeté, de mythologie, et du rêve, du rêve, du rêve... Du coup, César ouvre  les yeux sur les sourires de son fils.

Eros et Thanatos… et si la blessure pouvait se refermer grâce aux mythes grecs ?

TROIS SAISONS D’ORAGE

Cecile Coulon

(Viviane Hamy )

 

Saga familiale construite autour de trois générations d' extracteurs de pierre dans un petit village au pied de falaises.  Des hommes se sont soumis à cette nature violente. Il y a même deux frères qui ont décidé d'exploiter ces falaises. On a donc mis en place une carrière, une usine, des ateliers, mais on reste sur ses gardes, on sait que cette nature est indomptable. Les falaises happent régulièrement un enfant au bord de leurs pics, noient un vieillard dans leurs torrents, écrasent quelques ouvriers sous les chutes de leurs pierres. Les villageois n’y peuvent rien  ils l’acceptent. Une saga tendue de suspense car parfois, c'est l'amour qui fait autant de dégâts que la pierre.

Ce roman a reçu le Prix des Libraires 2017

DÉSORIENTALE

 Négar Djavadi

( Liana Levi)

 

Kimiâ, iranienne exilée en  France depuis l’âge de 10 ans, suit un protocole d'insémination artificielle pour avoir un enfant avec son amie Anna. Née à Téhéran en 1971, elle a toujours tenu à distance sa culture d'origine pour vivre libre. Mais dans la salle d'attente  de l'hôpital Cochin, les fantômes du passé la rattrapent. Souvenirs entremêlés,  elle déroule la saga de la famille Sadr  aux  prises avec les bouleversements de l'histoire de la Perse jusqu’à  ses parents obligés de s’exiler en France. Hélas, la France des exilés n'a rien à voir avec le pays mythifié par la bourgeoisie iranienne. Un premier roman drôle, bouleversant, prenant.

CELUI QUI EST DIGNE D’ÊTRE AIMÉ

Abdallah Taia

(Seuil)

 

Un roman épistolaire pour tenter de remonter le temps jusqu'aux origines du mal. Ahmed, quadragénaire marocain vivant à Paris, écrit à sa mère, décédée 5 ans plus tôt, pour régler ses comptes  et lui raconter enfin sa vie d'homosexuel.  Il y a aussi la lettre de rupture à  Emmanuel son ancien amant qu’il a aimé passionnément. Ce riche français, qui a sorti Ahmed de son village, l'a « colonisé »,  a fait son éducation, l’a amené à effacer ses racines, à renier son identité et sa culture jusqu’à le débaptiser. Ahmed  écrit sa rage, son humiliation, les violences du néo-colonialisme et son envie de se venger de ces Français condescendants.  Il  parle de ce sentiment de dépossession qu’il ressent au quotidien : absence du pays d’origine qu’il a quitté définitivement, pays d’accueil qui ne sera jamais le sien. Un roman comme un cri de révolte, juste et émouvant.

_____________________________

VOYAGE EN LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE

 

 

GABACHO

Aura Xilonen

( Liana Levi)

Liborio n’a rien à perdre et peur de rien. Enfant des rues, il a fui son Mexique natal et traversé le rio Bravo au péril de sa vie à la poursuite du rêve américain. Il raconte ses galères de jeune clandestin, toujours  fuir, se déplacer, encaisser les coups. Dans la ville du sud des États-Unis où il s’est réfugié après avoir ramassé du coton dans les champs, il travaille clandestinement dans une librairie hispanique, lit tout ce qui lui tombe sous la main, fantasme sur la jolie voisine et ne craint pas la bagarre… Récit aussi émouvant qu’hilarant. Un roman d’initiation mené tambour battant et porté par une écriture ébouriffante.A faire lire à tous les bâtisseurs de murs!!

APRÈS L’HIVER

Guadalupe Nettel

 (Buchet Chastel)

Entre Cuba, New York, ou Mexique, Paris, un homme et une jeune femme, qui ont voulu leur exil pour oublier d’anciennes blessures, tentent de s’acclimater à une autre existence. Les deux monologues se répondent avec un point qui leur est commun : le bonheur n’est pas pour eux. Le hasard fait se rencontrer à Paris  ces deux êtres blessés par la vie et…lueur d’espoir ou pas ? Vous passerez un moment délicieux sur l’étrangeté de la vie et des êtres.

LE DIMANCHE DES MÈRES

Graham Swift

(Gallimard)

 

Angleterre, 30 mars 1924. Comme chaque année, les aristocrates donnent congé à leurs domestiques pour qu’ils aillent rendre visite à leur mère le temps d’un dimanche. Jane, 23 ans, jeune femme de chambre des Niven, est orpheline et c’est son amant Paul qu'elle rejoint en secret. C’est un jeune homme de bonne famille, à la veille d'épouser une jeune fille de son milieu et de mettre fin à la relation clandestine qu'il entretient avec Jane depuis sept ans. Tous deux goûtent pour la dernière fois à leurs rendez-vous secrets, puis il s'en va rejoindre sa fiancée,  riche héritière, laissant Jane seule dans la maison vide... Ce dimanche des mères changera à jamais le cours de sa vie et fera naître sa personnalité. Jane tracera son propre sillon, s’émancipant par la lecture et l’écriture. D’une impeccable concision, c'est un roman d’apprentissage bouleversant.

 

DANS LA FORÊT

Jean Hegland

(Gallmeister)

 

Epidémies, crise énergétique, catastrophe nucléaire... Les gens se terrent et fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s'effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Mais elles s’adaptent et découvrent que la forêt est une source incroyable de richesses.

Roman d'anticipation ? En tout cas, un roman magistral qui ne laisse pas seconde de répit.

RENDEZ-VOUS À POSITANO

Goliarda Sapienza

(Le Tripode)

L'éblouissement n'épargnera personne, comme il n'a pas épargné Goliarda Sapienza lorsqu'elle mit les pieds à Positano pour les besoins du tournage d’un film au début des années 50. Lorsqu’elle découvre sur la côte amalfitaine ce modeste village  au flanc d’une colline qui plonge dans la mer, le choc émotionnel est fort et c'est dans ce cadre idyllique, qu'elle va rencontrer une femme, Erica, qui va devenir sa sœur de cœur.  Longtemps après la disparition de son amie, en 1985, l’écrivaine décide de revenir sur cette histoire pour sauver de l’oubli ce qui fut balayé par le destin. Ce roman lumineux raconte l’histoire de cette double emprise, celle des lieux et celle d’Erica, une femme magnifique dont elle devient petit à petit la confidente. Une histoire qui durera près de vingt ans jusqu’à la mort d’Erica. Un roman d’amour intense dédié à une femme et un lieu. Absolument magnifique !

DANS UNE COQUE DE NOIX

Ian Mc Ewan

(Gallimard)

Thriller in utero, le fœtus mène l’enquête !!

Notre héros en gestation, pas  de prénom puisque pas encore né, met  à profit ces quelques mois pour peaufiner sa connaissance du monde. Il entend tout car sa mère Trudy,  beauté blonde, sexy, passablement immature, est une adepte des émissions radiophoniques et il en sait déjà beaucoup sur les désastres dont il va hériter, inégalités croissantes,  menaces climatiques, nationalismes, guerres, … De plus, Trudy est aussi une adepte de la bouteille et bébé partage l’ivresse de maman pour se requinquer le moral.  Cerise sur le gâteau, Trudy trompe son mari avec le frère de celui-ci, Claude (Hamlet au secours !!) et les deux amants lors de confidences sur l’oreiller, projettent d'assassiner le mari afin de mettre la main sur l’héritage. Un crime passionnel doublé d’un fratricide et bébé verra peut-être le jour en prison, l’action s’impose !Tour de force romanesque, c'est noir, féroce, mordant et... brillant !

 

VOYAGE EN CERCLE POLAR

 

LA VEILLE DE PRESQUE TOUT

Victor Del Arbol

(Actes Sud)

L’inspecteur Germinal Ibarra a été transféré 3 ans auparavant dans un commissariat de sa Galice natale après avoir résolu l’affaire de la jeune disparue de Malaga, Amanda Malher, petite-fille d’un riche industriel. Emporté par sa rage, Ibarra a tué le meurtrier pédophile. Le voilà appelé par l’hôpital de La Corogne au chevet d’une femme grièvement blessée. Elle ne veut parler qu’à lui et il peine à la reconnaître. Il s’agit d’Eva, la mère d’Amanda, qui a fui le passé sous une fausse identité. Est-il  encore temps d’éviter un autre drame ?

Roman choral ou abjection des actes et noirceur des âmes seraient  presque poétiques ! Prix ­Nadal, (équivalent du Goncourt) en Espagne.

 

LES LARMES NOIRES SUR LA TERRE

Sandrine Collette

( Denoel)

Il suffit parfois d’une mauvaise décision… Moe n’avait que vingt ans quand elle a suivi un homme à Paris. Six ans après, hagarde, épuisée, avec pour unique trésor un nourrisson qui l’accroche à la vie, elle échoue à «la Casse», une ville de miséreux logés dans des carcasses de voitures. Chaque épave est attribuée à une personne. Pour Moe, ce sera une 306, pas de sièges arrière, deux couvertures pour elle et le petit. Et  au milieu du chaos, un coup de chance, enfin : dans sa ruelle, cinq femmes s’épaulent pour affronter ensemble la noirceur du quartier. Elles vont adopter Moe et son fils. Misère, crasse,  violence  mais au delà de tout  solidarité et espoir. Roman bouleversant, planté dans un décor dantesque, une claque ! Vous voilà prévenus.

 

 

VOYAGE AUTOUR DES POCHES

Les Poches  de chez nous

 

LA DISPARITION DE JIM SULLIVAN

Tanguy Viel

(Minuit poche)

Un auteur français  et les ingrédients du roman américain (entre autres  l’inévitable histoire d'adultère, le prof de fac... ). C'est là  que réside le tour de force de l’auteur : instaurer une connivence subtile avec le lecteur, partager avec lui ses remarques sur ces américains qui  arrivent à écrire de "vrais romans internationaux". Une mise en scène de l’écriture du roman qui en fait un OVNI littéraire, à la fois road-movie et essai sur la littérature.

Un petit bijou !

OTAGES INTIMES

Jeanne Benameur

(Coll. Babel )

Étienne, photographe de guerre et otage pendant plusieurs mois, revient dans sa ville natale après sa libération. Il y retrouve sa mère d'abord, puis Jonas et Jofranka ses amis d'enfance, le trio d’amis, de quasi frères et sœurs, qui, il espère, l’aideront à  se remettre. Sa libération  ne sera pas pour autant la fin de l’enfermement. S’il n’y a plus les murs ni les menaces, il n’y a pas non plus effacement de ce qui a été. Un questionnement sur le sens de la vie et sur la façon de voir et vivre le monde, le récit bouleversant d'un retour à la vie.

EN ATTENDANT BOJANGLES

Olivier Bourdeaut

(Coll. Folio)

 

Faire de chaque minute une fête, faire valser les conventions, oublier les contraintes du quotidien et danser sur «Mr Bojangles» de Nina Simone, sous le regard émerveillé de leur fils, il n’y avait de place que pour le plaisir et celle qui menait le bal, c’était la mère, feu follet imprévisible et extravagant. Jusqu’au jour où le réel vint méchamment cogner contre le merveilleux.

Une fable faussement naïve, joliment tendre, extravagante et bouleversante.

LE GRAND MARIN

Catherine Poulain

( Coll. Points Seuil)

 

Lili rêvait de quitter son coin de France pour aller pêcher en Alaska. Après un long voyage, elle arrive sur l’île de Kodiak en Alaska. Tout de suite, elle sait : à bord d’un de ces bateaux il y a une place pour elle et elle embarque  sans rien connaître du métier. C’est la découverte d’une existence âpre et effrayante. Pendant dix ans, elle pêchera et qu’importe si, seule femme au milieu de ces hommes rudes, elle dort à même le pont, son rêve, enfin elle le vit. À terre, Lili partage aussi leur vie, celle des bars, des motels sordides. C’est alors qu’elle rencontre Jude, le Grand Marin et qu’elle tombe amoureuse mais s’installer dans une maison et construire une famille, très peu pour elle... Un OLNI (objet littéraire non-identifié!) magistral et puissant où l’auteur se raconte.

Les Poches d’ailleurs

 

L’OISEAU DU BON DIEU

James Mc Bride

(collection Totem)

 

USA, 1856. Henry Shackleford, douze ans, traîne avec insouciance sa condition de jeune esclave noir. Jusqu’à ce que le légendaire abolitionniste John Brown débarque en ville avec sa bande de renégats. Henry se retrouve alors libéré malgré lui et embarqué à la suite de ce chef illuminé qui le prend pour une fille. Affublé d’une robe et d’un bonnet, le voilà  brinquebalé des forêts en salons en passant par les bordels de l’Ouest, traversant quelques-unes des heures les plus marquantes du XIXe siècle américain. De l'action, de l'humour, du sang, du sexe, des larmes, un fabuleux roman politiquement très incorrect et désopilant. National Book Award en 2013

LES YEUX FARDÉS

Luis Llach

(Coll Babel)

 

Le récit nous plonge dans l’histoire de la Barceloneta des années 20 à l’après-guerre civile au travers de la vie et des amours du narrateur. Ils étaient  quatre inséparables (deux garçons et deux filles), nés en 1920, à traverser les rives de l’enfance dans ce quartier populaire à la culture ouvrière militante. Après l’âge tendre des premiers émois, les personnalités s’affirment et les destinées s’esquissent. La proclamation de la République ouvre les voies de l’espérance, mais très vite la guerre civile conduit les amis au chaos. Roman d’amour, de guerre, de résistance où l’espoir d’un monde meilleur reste présent malgré et contre tout. Cela se passait en Catalogne, au siècle dernier c’est aujourd’hui en Tchétchénie, en Syrie, à Gaza ou ailleurs.

LILA

Marylinne Robinson

(Coll Babel)

 

Enlevée tout enfant à sa famille biologique par Doll, jeune vagabonde, Lila a grandi sur les routes de l’exode où la Grande Dépression a durablement jeté une multitude d’indigents. Devenue une jeune femme, réservée, réticente, presque sauvage, la voici qui arrive à Gilead, petite ville ordinaire de l'Iowa. Elle noue avec le bienveillant et austère pasteur Ames , qui pourrait être son père, une relation amoureuse et intellectuelle qui débouchera sur un mariage et la naissance d'un enfant. C'est avec lenteur, douceur, une sensualité âpre, une acuité extrême dépourvue d'impudeur, que la romancière déplie le destin et la vie intérieure de Lila. Un roman d’une rare et pénétrante intensité.

 

MOI, JEAN GABIN

Goliarda Sapienza,

(Coll. Météores. Le Tripode)

 

Catane, en Sicile,  début des années 30. Le fascisme se déploie sur l’île, quand une enfant ressort exaltée d’une salle de cinéma de quartier. Elle a la démarche chaloupée, une cigarette imaginaire au bec et l’œil terrible. Elle vient de voir le film Pépé le Moko et, emportée par cette incarnation du désir et de l’insoumission, elle n’a désormais plus qu’une idée en tête : être Jean Gabin. Passionnante étude de l'image de Gabin, ce roman creuse le thème de l'admiration et de l’identification avec une finesse enjouée.

ALAMUT
Vladimir Bartol
(Libretto)

 

 Vers l’an 1092 à Alamut, nid d’aigle dans les montagnes du nord de l’Iran,  à l’époque de la secte des Assassins ( Haschichins), inventeurs du  terrorisme.
Cette secte est commandée par un esprit brillant décidé à utiliser les fables et  histoires du livre sacré pour mettre en place une armée de commando suicide afin de régner sur l’ensemble du Moyen Orient. Deux personnages arrivent à Alamut, d’abord Halima, une jeune esclave puis Avani Ibn Tahir qui se rend volontairement à la forteresse pour se mettre au service du chef. Halima est enfermée dans le luxueux harem tandis qu’Ibn Tahir suit la rude instruction avec les jeunes soldats entraînés au sacrifice suprême. Afin de  fanatiser totalement les soldats, on leur "ouvre les portes du paradis" : petite dragée au haschich et Ibn Tahir et ses camarades passent une nuit dans les bras des "houris" toujours vierges, dans un décor paradisiaque conforme à la description du Coran. Après avoir goûté aux délices du paradis, tomberont-ils dans le piège  et seront-ils prêts à obéir aveuglément à leur Maître ? Dénonciation de la dictature et de la tyrannie à travers un récit historique… toujours d’actualité.

 

LE RUBAN

Ito Ogawa

(Picquier

 

 

Un jour, Sumire annonce à sa petite-fille qu’elle couve des œufs d’oiseaux dans sa chevelure. Au début, Hibari est dubitative mais va vite se prendre au jeu . Sumire donnera le nom de Ruban à l’oiseau qui éclot. Mais un jour Ruban s’enfuit de la maison. Il croisera un certain nombre de personnes: une femme qui n’arrive pas à surmonter la mort de son fils mort-né, un homme gay qui travaille à un refuge pour oiseaux et une artiste d’âge mûr qui apprend qu’il ne lui reste plus longtemps à vivre. Chaque personne rencontrée par Ruban retrouvera sa joie de vivre. Un livre lumineux, tout de douceur, de fantaisie et de poésie...  pour se mettre du baume au cœur !

 

PEINDRE, PÊCHER ET LAISSER MOURIR

Peter Heller

(Coll. Babel )

 

Peintre en vogue, pêcheur ardent, philosophe artisanal, Jim Stegner tombe dans un engrenage fatal le jour où, témoin accidentel, il prend la défense d’une petite jument maltraitée par son propriétaire. Il faut dire qu’il est un poil sanguin, profondément allergique à l’injustice, et dangereusement réactif à la violence. Situation que le peintre tente de canaliser par l’exercice de son art. Du jour au lendemain, son quotidien vire à la course poursuite il devient la proie  d’une bande de solides ordures qui ne plaisantent pas avec la vengeance. Action haletante et poésie contemplative, le pied sur l’accélérateur et l’œil sur le paysage … Explosif !
 

UN GARÇON PRÈS DE LA RIVIÈRE

Gore Vidal

(Rivages)

 

USA 1930. Deux adolescents, Jim Willard et Bob Ford, découvrent l'amour physique avant de se séparer à la fin de l'été.  Bob part pour New York où il est engagé comme marin. L’année qui suit, Jim, obsédé par Bob, passe ses examens, quitte sa famille qu’il n’aime pas, puis embarque à son tour à New York sur un cargo qui l’emmènera au large de l’Alaska. D'Alaska, il se retrouvera chez une star d'Hollywood puis à New York parmi les écrivains du Village, Jim ne cesse pas pour autant de penser à Bob et de vouloir le retrouver et tenter de revivre le moment de grâce qui a marqué la fin de son enfance. Sorti à la fin des années 40, ce roman fit scandale. "Un document humain important, d'une très grande véracité, et très édifiant." (Thomas Mann)

Polar

 

IL RESTE LA POUSSIÈRE

Sandrine Collette

(Ed. LGF)

 

Patagonie et ses steppes balayées des vents. Dans un mini-ranch glacial et décrépi, une famille bancale, mère sont particulièrement féroces, le cadet est benêt et passif, et Rafael, 4 ans, le benjamin et souffre-douleur, est traqué et malmené. La mère, mutique, cruelle et alcoolique, laisse faire. Dans cet univers il n'y pas de place pour les faibles, l’atmosphère est oppressante, la tension permanente. Et pourtant, un jour, quelque chose va changer. Rafael parviendra-t-il à desserrer l’étau de terreur et de violence qui l’enchaîne à cette famille? Un western bien noir, des sueurs froides et un suspense présent jusqu’aux dernières pages !

TOUTES LES VAGUES DE L’OCÉAN

Victor Del Arbol

(Babel noir)

 

Un homme et un enfant de 6 ans descendent de voiture, au bord d'un lac. Quelques instants plus tard, le corps du petit garçon flotte à plat ventre. Une scène inaugurale, glaçante, qui vous plonge tout de suite dans le vif du sujet et vague après vague, le tableau d'ensemble vous sera dévoilé façon poupées russes. Gonzalo Gil, avocat barcelonais sans grande envergure devra fouiller le passé familial afin de comprendre un présent toujours plus menaçant et mettre à jour les nombreuses zones d'ombre dissimulées sous le vernis de la légende paternelle. Goulag,  guerre civile espagnole,  camps de réfugiés républicains ou  seconde guerre mondiale, c'est une véritable immersion dans les entrailles du XXème siècle où vous serez emportés par le souffle et la puissance romanesque de l'ensemble.

N’hésitez pas, plongez !

THE MAIN

Trevanian

(Coll Totem. Gallmeister)

 

Années 1970, Montréal. « The Main », autre nom du boulevard Saint-Laurent, colonne vertébrale d’un quartier où prostituées, escrocs minables et clochards cohabitent avec les ouvriers et des immigrants. Pour régner sur ce taudis cosmopolite,  le lieutenant Lapointe, canadien français aux pointes de sang indien. Symbole vivant et vieillissant de la police, il exerce sa main de fer sur ce melting-pot accompagné d’un jeune policier qui s’étonne de ses méthodes peu orthodoxes .Alors, quand un jeune inconnu est retrouvé égorgé dans une contre-allée, Lapointe est le premier et presque le seul à se retrousser les manches pour rendre justice aux anonymes. Une affaire d’apparence banale qui le conduira face à ses propres démons et le poussera peut-être à accepter l’inacceptable.

Poésie

 

LA TERRE NOUS EST ÉTROITE

Mahmoud Darwich

(Poesie Gallimard )

 

Mahmoud Darwich est considéré comme l'un des plus grands poètes arabes contemporains. Ce volume est sa première anthologie personnelle, avec de nombreux textes inédits. Mahmoud Darwich est la voix de la Palestine. Il est celui qui a forgé les chants de l'exil, celui qui a dit le temps suspendu et dessiné les rêves, les regrets, les désirs d'une identité irréductible. Un poète d'exception qui sait spontanément se situer au croisement de l'expérience individuelle la plus intime et de la mémoire collective.
 

INFINIMENT PROCHE-LE DÉSESPOIR N’EXISTE PAS.

Zeno Bianu

(Poésie Gallimard)

 

Zéno Bianu est poète, dramaturge, essayiste, traducteur et auteur d’anthologies. Revendiquant une œuvre multiforme qui ne craint pas de tout interroger.Dans une époque vouée à la déréliction et à un renoncement hypnotique, la poésie de Zéno Bianu s’impose comme une ardente rupture, une submersion féérique.

 

 

 

 

 

 

 

LES VOYAGES FORMENT LA JEUNESSE

VANGO Tome 1 et 2

Timothée de Fombelle

(Coll. Folio junior)

A partir de 12 ans

 

 1-Entre ciel et terre

 

Paris, 1934. Devant Notre-Dame, une poursuite s'engage au milieu de la foule. Le jeune Vango doit fuir la police qui l'accuse, les forces mystérieuses qui le traquent. Vango ne sait pas qui il est. Son passé cache de lourds secrets. Des îles siciliennes aux brouillards de l'Écosse, tandis qu'enfle le bruit de la guerre, Vango cherche sa vérité. Sur les toits, en bateau, en train, en zeppelin, la quête haletante d'un héros libre et attachant.

 

2- Un prince sans royaume

 

Poursuivi par les démons de son passé, à la fin des années trente, suspendu au sommet des gratte-ciel de New York, il affronte ses ennemis avec le moine Zefiro, et retrouve la piste de celui qui a détruit sa famille. Sa quête le fait passer tout près de la belle Ethel, l’amour de sa vie, lors de la chute du dernier grand dirigeable qui manque le blesser à jamais. Il croit alors se retirer du monde pour toujours. Mais déjà la guerre envahit l’Europe et le remet sur les routes

. Un grand roman d'aventures

GUADALQUIVIR

Stéphane Servant

(Coll. Pôle fiction)

 

A partir de 14 ans

Frédéric fait partie d'une bande de skinheads qui sévit dans le quartier. Croix gammée, violence, drogue... Sa rage a de quoi s'exprimer. Mais lorsque sa grand-mère s'enfuit de l'hôpital pour revoir une dernière fois sa terre natale, il décide de la rejoindre. Et c'est le début d'une virée inoubliable et un peu folle en Andalousie. Mais pour Frédéric, c'est aussi un voyage vers la mémoire, vers les mots, vers l'autre, vers lui-même... vers l'avenir finalement. Rebondissements inattendus et personnages à vif, très attachants, un premier roman qui vous embarque, comme un road-movie, de l'ombre vers la lumière.

 

Voyage au centre de la tête

 

TALLEYRAND. DERNIÈRES NOUVELLES DU DIABLE

Emmanuel de Waresquiel

 

Réflexion sur cette figure fascinante, tortueuse, immorale et géniale, en une série d’études que l’on lira comme le complément indispensable à la biographie du grand homme d’Etat. Virevoltant d’un monde à l’autre, grand seigneur corrompu, cynique absolu, maître espion et maître chanteur, diplomate hors pair, monarchiste sous la monarchie, révolutionnaire sous la Révolution, bonapartiste sous Bonaparte, le « diable boiteux » était un formidable metteur en scène de son propre personnage jusque sur son lit de mort.

LE CONSUL

Salim Bachi

(Coll. folio)

 

Juin 1940, en pleine débâcle, Aristides de Sousa Mendes, consul du Portugal à Bordeaux, sauva la vie de milliers de personnes en désobéissant à son gouvernement. Entre trente mille et cinquante mille réfugiés de toutes nationalités et religions bénéficièrent d’un visa signé de sa main qui leur permit de fuir la menace nazie. Plus de dix mille juifs échappèrent à une mort certaine dans les camps. Relevé de ses fonctions, exilé dans son propre pays, oublié de tous, il paya  le prix fort pour ses actes de courage.

Hommage mérité à ce héros inconnu.

MON COURS D’ÉCONOMIE IDÉAL 

(8 brèves leçons pour tout comprendre)

Yanis Varoufakis

(coll champs Flammarion)

 

 « Ce livre a été écrit pour mettre à l'épreuve la capacité de son auteur à convaincre une adolescente récalcitrante que l'économie est trop importante pour être laissée aux seuls économistes. Et qu'elle peut même être amusante. En fait, je l'ai rédigé pour tester les limites de ma propre compréhension : si je ne suis pas capable d'énoncer clairement les questions fondamentales de l'économie, c'est que je ne les conçois pas bien moi-même.»  explique l’auteur. Son pari? Intéresser chacun à l'origine de la richesse, de la pauvreté, de la puissance économique et de sa distribution dans la société, pour que nous soyons tous conscients de ce qui fait tourner le monde. Clair et pédagogique, ce livre s'adresse à tous ceux qui veulent comprendre.

WALKER EVANS - photographe

(coll. photo poche. Actes sud)

 

Walker Evans (1903-1975) est l’un des photographes américains les plus importants du 20e siècle. Il est considéré comme l’un des pères de la photographie documentaire. Ses photographies de l’Amérique en crise dans les années 1930, ses projets publiés dans les années 1940 et 1950 et son « style documentaire » ont influencé des générations de photographes et d’artistes. Par son attention aux détails du quotidien, à la banalité urbaine et aux gens de peu, il a largement contribué à définir la visibilité de la culture américaine du 20e siècle. Certaines de ses photographies en sont devenues iconiques.

 

Actuellement au Centre Pompidou, rétrospective de toute l’œuvre d’Evans, une approche thématique inédite à travers trois cents photographies d’époque qui invitent le public à mieux saisir le cœur de l’œuvre du photographe : la recherche passionnée des caractéristiques fondamentales de la culture vernaculaire américaine.

 

Je vous souhaite un bel été en compagnie des livres.

Mehdi

 

Pour commander ou réserver dans ma librairie les livres qui me tentent,

je clique sur le lien suivant :

http://librairiemotsetcie.fr

___________________________

Lire la suite

UNE RÉÉDITION À NE PAS MANQUER...

24 Juin 2017 , Rédigé par Le libraire Publié dans #RENTREE LITTERAIRE 2017

L’AMÉRIQUE M’INQUIÈTE ET AUTRES RÉCITS

JP Dubois

(L’Olivier-collection replay) 

 

L’Olivier a eu la bonne idée de rééditer L’Amérique m’inquiète et autres récits  paru en 2002  avec une édition augmentée d’une préface inédite de l’auteur.

Dans les années 1990, Jean-Paul Dubois a sillonné les États-Unis pour le Nouvel Observateur. Sa mission ? De Cape Cod à Los Angeles, de Detroit à Key West regarder passer la vie dans les commissariats, les hôpitaux, les tribunaux, les églises et les bars. Il en a rapporté ces chroniques, autant de petits romans vrais de l’Amérique – l’Amérique de Trump avant Trump… – qui tracent le portrait d’une société où cohabitent tous les excès, où se répandent toutes les fièvres morales et les tensions raciales. 150 reportages qui posent sur la société américaine des questions à la fois distanciées et inquiètes, autant de récits humains incroyables, des histoires de vraies personnes.

 Plus de vingt ans après, ces chroniques n’ont rien perdu de leur acuité

AVIS DU LIBRAIRE: À lire et relire sans modération.

 

.

« (...) il m'arrive de repenser à cette phrase que me dit, un jour, un détenu dans une prison du Texas: 'Il paraît que je terrifiais mon quartier. Moi, c'est l'Amérique toute entière qui m'inquiète'."
JP. Dubois
 

Lire la suite

PRIX DU LIVRE INTER 2017

12 Juin 2017 , Rédigé par Le libraire Publié dans #RENTREE LITTERAIRE 2017

LE PRIX DU LIVRE INTER A ÉTÉ DÉCERNÉ

LUNDI 5 JUIN 2017

À

REGNE ANIMAL

Jean Baptiste Del Amo

(Gallimard)

Lecteurs en quête de fiction poétique, passez votre chemin. !


Ferme croulante,  hurlement des porcs et  barbarie des hommes, le moins que l'on puisse dire, c'est que l’auteur ne met pas de gants quand il s'agit de décrire l’univers paysan dans cette ferme agricole du Gers. Dans cet environnement où l’animal est omniprésent, cinq générations  se trouvent engluées dans un engrenage infernal de survie et traversent le cataclysme d’une guerre, des désastres économiques et l’arrivée de la société industrielle qui, après la folie de la guerre, est une preuve supplémentaire  de la folie des hommes. Tout est décrit avec un réalisme confondant: la terre, la guerre, la maladie, les pulsions, les odeurs, les fluides et la mort, c'est si réaliste que pour un peu, on sentirait l'odeur.

Avis du libraire : Une lecture dont on sort un peu sonné, un réquisitoire dévastateur sur la dérive d’une humanité acharnée à asservir la nature et les animaux. Je crois que je vais me mettre aux légumes pendant quelque temps !

Feuilleter le livre

Lire la suite

UNE NOUVELLE COLLECTION PRATIQUE...

27 Mai 2017 , Rédigé par Le libraire Publié dans #RENTREE LITTERAIRE 2017

Conçue comme un prolongement concret et pratique au film Demain, la collection “Je passe à l’acte” apporte un ensemble de réponses à tous ceux qui sont sortis de la salle de cinéma avec le

désir d’agir ici et maintenant, ensemble.

Ressource indispensable au démarrage de chaque projet, ces ouvrages 6 ( au nombre de 6 jusqu'à présent)  ont une approche identique articulée en six chapitres :
Pourquoi ; S’entourer ; S’équiper ; Se lancer ; Tenir bon ; Et après.

Vidéo de présentation de la collection

__________________________________________________

FAIRE LA FÊTE SANS DÉTRUIRE LA PLANÊTE

Texte d'Emmanuelle Vibert
Illustrations de Le cil vert

Quand les rythmes s’accélèrent et que la vie s’emballe, une fête entre amis est un répit : lâcher-prise, éclats de rire et temps suspendu, enfi n ! Mais elle est aussi, bien souvent, synonyme de gabegie : malbouffe, goinfrerie, gâchis. Pourquoi ? Parce qu’en ces moments qu’on voudrait différents, nous nous laissons malgré nous rattraper par nos vieux démons : vitesse et précipitation.

 

____________________________________________________

RÉNOVER UNE VIEILLE BATISSE

 

Texte d'Agnès Galletier
Illustrations de Pome Bernos

Rénover une vieille bâtisse est une démarche qui engage au-delà de la quête d’un toit. Accomplissement d’un rêve, choix de vie mûrement réfléchi, souvent lié à un désir profond de retour à la terre et au rythme des saisons, cette aventure nous projette dans la réalité d’un monde naturel à (re)découvrir. Elle nous enracine dans cet écosystème qu’est la maison elle-même et son environnement.

 

____________________________________________________

S'ENGAGER DANS UNE AMAP

 

Texte de Françoise Vernet et Marie-Noëlle Himbert
Illustrations de Cécilia Pepper

En à peine quinze ans d’existence, les AMAP (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) ont bouleversé le paysage et l’imaginaire de l’agriculture. En racontant l’histoire de ce concept révolutionnaire et en entraînant le lecteur dans la création d’une AMAP, cet ouvrage dévoile les richesses insoupçonnées de cet étonnant partenariat entre un paysan et des consommateurs.

Voir la vidéo de présentation

_____________________________________________________

MONTESSORI À LA MAISON. O-3 ANS

Texte de Nathalie petit
Illustrations de Virginie Maillard

Si la pédagogie Montessori est reconnue depuis un siècle dans le monde entier, elle est encore trop souvent associée à un enseignement scolaire réservé à des privilégiés. Cet ouvrage démontre l’universalité de l’approche, applicable à la maison, sans aucun coût financier et dès le plus jeune âge. Ce guide est conçu pour favoriser l’éveil et l’autonomie des enfants.

Voir la vidéo de presentation

____________________________________________

DÉBUTER SON POTAGER EN PERMACULTURE

Texte de Nelly Pons
Illustrations de Pome Bernos

Si les débutants trouveront là tous les conseils nécessaires pour s’initier à la permaculture, les fous de jardinage pourront y puiser de nouvelles sources d’inspiration. Quant aux philosophes, ils y verront la fertile démonstration que le sens de toute chose se niche dans les détails de sa mise en oeuvre.

voir la video de présentation

 

 

________________________________________________

MÉDITER PUIS AGIR

Texte de Youki Vattier
Illustrations de Lisa Zordan

Et si la méditation était finalement l’une des clés aux changements de paradigmes que nos sociétés réclament sur la base du principe que le mieux-être précède le mieux-agir ? Nos modes de vie effrénés et notre hyperactivité ont créé ce besoin, celui de développer son espace vital. Cet ouvrage invite à lever quelques préjugés sur cette pratique, offre des pistes concrètes pour ancrer la méditation dans son quotidien et maintenir la pratique sur le long terme.

______________________________________

À PARAÎTRE EN SEPTEMBRE 2017

- Repenser les trajets domicile-travail
- Apprendre à ralentir
- Créer un atelier de réparation
- Cuisiner zéro déchet

________________________________________________________________________

Ce livre me tente, je clique pour le commander chez mon libraire:

http://librairiemotsetcie.fr

________________________________________________________________________

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 > >>